Ghost Movies - nom masculin (films-fantomes)


extrait de films qui n'existent pas encore




L'équipe des Ghost Movies produit depuis plus de 2 ans des "extraits de films qui n'existent pas encore".
L'heure est à la finition d'un long métrage, L'air de rien film autoproduit.
Le film l'air de rien est un vrai "faux" documentaire réalisé en 2011.

avec Sébastien Landry, William Flaherty, Caroline Hauser,
Sébastien Marqué, Vanessa Ailleaume, Boris Colino,
Anne-Laure Chauvet, Arnaud Aymard, Fabrice Abraham,
Isabelle Vitari, Julie Ferrier,...

Réalisation : Sébastien Marqué
Musique Originale : Meivelyan Jacquot
Image : Anne-Laure Chauvet
Mixage : Florent Bolo

En 2010, un comédien de l’équipe des "Ghost Movies",
William Flaherty, désespéré, "part en vrille",braque
une banque, impliquant ainsi toute l’équipe. Ils sont
riches, dos au mur et décident de faire un long-métrage ...
Pendant leur cavale entre Nantes et Paris, l’équipe
va vivre un grand voyage initiatique à travers des
rencontres, les difficultés de produire un film, la vérité
sur le show-business, ...
Ce voyage va être un vrai tournant pour chacun des
membres de l’équipe, une révélation de soi par le
partage, la dérision et la confiance en soi malgré tout.

L air de rien
L équipe
L émission
Films
Concept
Accueil
Retour     VOIR TOUS LES MAGAZINES CATHODEDROITE.COM       
   Il était une fois ...

"Dany Boon reviens, ils sont devenus fous ! Alors que le film délicieusement comique ch'ti laissait entrevoir le renouveau d'un cinéma comique de qualité et familialement convenable, avec des valeurs et une morale, nous tombons sur ce film affreux détournant les éternels contes de notre enfance en reprenant l'amorce « il était une fois... ». Violence gratuite qui inspirera, nous le parions, les prochains crimes des pages de faits divers. Bonnes gens vous pouvez vous attendre au pire dans les prochaines années : pourquoi pas Bonne nuit les petits avec Nounours découpant en morceaux Nicolas et Pimprenelle ? Ou les télétubbies organisant des tournantes dans les caves de leur maison troglodyte ? Ces individus ne respectent plus rien, on vous le dit..."
07-10-09  Cathodedroite.com

Autres critiques du film :
  Starfix Mag
  Les Inpopuptibles
   Butterfly

"Le meilleur plaidoyer pour le retour d'un couvre-feu à la tombée de la nuit pour la population. Quelle est-donc cette bande de dégénérés drogués et asexués ? Si nous attendons avec impatience avec nos amis du « Pélérin Chrétien » le retour de Jésus Christ, on peut dire à la vision de ce film, que Satan, lui, est bien là et qu'il a pris un appart dans Paris. Quel abjecte insulte à la nature dans ces travestissements et ces mélanges des sexes, j'en suis encore outré. J'irais même plus loin que le couvre-feu, mettons en place des milices de citoyens-modèles assurant la sécurité des villes la nuit, remettant ces dégénérés dans le droit chemin, tapant dessus si ils refusent, bien-sûr. "
19-05-09  Cathodedroite.com

Autres critiques du film :
  Télépanorama
  Esprit Psy Mag
   In The Bibbles

"Alors c'est bien simple, nous, on en a marre de voir des biopics ou des documentaires sur grand écran consacrés à des artistes délurés, libertaires, contestataires, déviants sexuellement, à la rock'n roll attitude, casseur de chambre d'hôtel, aux musiques violentes voire inaudibles et aux textes immoraux. Franchement, quel exemple pour la jeunesse, des Stones à 50 Cents, de Morrisson à Prince ! A quand des docs sur les parcours sans faute de Mireille Mathieu ou de Michel sardou, des films inspirés et captivants sur Johnny ou Doc Gynéco... Euh, non, peut-être pas le dernier à bien y réfléchir en fait. "
25-01-09  Cathodedroite.com

Autres critiques du film :
  Rock 'n Pop
  Voilà Paris de Gala
   Twin Bitches

"Twin Bitches prouve malgré lui que Eric Zemmour avait raison, faut arrêter avec le féminisme maintenant, le féminisme est mort. On le voit sur l'écran, ne persistent que des folles-violentes allumeuses et castratrices qui, on se le demande, ne désireraient pas carrément l'éradication de l'homme, le vrai, celui que veut protéger Zemmour, le sévèrement burné, le dominateur, le guerrier, le chef de famille, le protecteur de la femme et des enfants. Le schéma normal d'une société saine. Et non pas le nouvel homme qu'on nous vend actuellement, le dominé métrosexuel éfféminé qui fait la vaisselle et la nounou. La société a besoin de retrouver ses fondements familiaux et ce n'est pas ce film qui pourra l'aider."
09-11-08  Cathodedroite.com

   Escape From Here

"Je n'ai pas vraiment compris pourquoi ces gens si respectables devenaient des brutes voire des monstres serial killers. Tout ceci n'est pas vraiment crédible il faut avouer. Encore un film qui ravira les teenagers abrutis dans le rock et les films d'horreur, deux liaisons directs avec la malin Belzébuth. Le véritable film d'horreur devrait mettre en scène ces hordes de jeunes délurés attaquant nos lotissements par le vice et la pollution sonore. Moi, je m'en fous j'ai mis des tessons de bouteilles sur mon mur et un vigile à l'entrée de notre quartier résidentiel..."
19-10-08  Cathodedroite.com

Autres critiques du film :
  Starfix Mag
  Télépanorama

   © GhostMovies    Contact Actu    Concept    Films    L'émission    L'équipe    Le film